Veronica

La recherche photographique de Veronica Castiglioni place l’humain et la rencontre avec l’autre au coeur de son travail. Le portrait prend une place centrale dans sa recherche. L’autre est un peu soi-même, la photographie et sa mise en œuvre est prétexte à l’exploration de soi, comme s’il fallait enregistrer pour comprendre l’action du temps sur un corps, un visage, une chevelure… La jeune photographe ritualise le moment de la prise de vue. L’acte photographique devient cérémonie comme par nécessité d’établir une parenthèse temporelle intime avec l’autre et soi-même. Il s’agit non pas d’un face à face mais bel et bien d’une rencontre introspective sans borne que l’autre et son miroir offre à la jeune artiste. La répétition dans le mode opératoire de prise de vue permet à Veronica Castiglioni de capter les infimes changements que provoquent les évènements importants de la vie.
Le deuil, la maladie, le mariage, le passage de l’adolescence perturbent l’équilibre et la quiétude d’une vision idéalisée de sa propre identité.
Les photographies de Veronica Castiglioni offrent au spectateur la possibilité de questionner son propre devenir, sa propre condition d’homme ou de femme dans une époque où les représentations de l’autre et de soi-même sont malmenées par les apparences et l’abondance d’images sur-idéalisées.
Ludovic Jaunatre

Où me trouver lors de la manifestation