Avec Tourbillon je recherche la fluidité, l’essence du mouvement. D’un blanc presque transparent, mes sculptures fragiles, invitent à une danse sans fin, jusqu’à s’étourdir, s’envoler et peut-être perdre cet équilibre si précaire.

Matériaux : Plâtre, fil de fer, terre cuite, mortier, résine, patine à la cire.
« l’être humain » dans sa quête d’équilibre, sa fragilité.

Où me trouver pendant la manifestation